La « saison des chatons » exerce une pression sur les abris pour animaux

Les refuges pour ani­maux du Nou­veau-Brunswick se pré­par­ent pour la « sai­son des cha­tons », les mois de mai à octo­bre où le temps plus chaud favorise la nais­sance de cha­tons non désirés. Une chat­te peut pro­duire jusqu’à 24 cha­tons par année, et lais­sée sans con­trôle, jusqu’à 5,000 chats de sa progéni­ture sur sept ans. Mais le nom­bre de cha­tons indésir­ables a aug­men­té cette année, lais­sant cer­tains abris débordés. 

L’afflux impor­tant de nou­veaux cha­tons s’accompagne d’une demande accrue d’espace, de nour­ri­t­ure et de soins vétéri­naires dans les refuges.

« La seule façon de ralen­tir effi­cace­ment la sur­pop­u­la­tion de chats et de cha­tons est que les pro­prié­taires d’animaux, les mem­bres du pub­lic, les vétéri­naires, les refuges, les sauve­tages et d’autres inter­venants tra­vail­lent ensem­ble pour trou­ver des idées et des straté­gies. et des plans con­crets qui peu­vent être mis en place rapi­de­ment, comme des activ­ités d’adoption et d’éducation à faible coût et sans frais », a déclaré Tra­cy Mar­co­tul­lio, direc­trice générale du refuge Oro­moc­to and Area SPCA. « Lut­ter seul n’est pas effi­cace. Unir nos forces sauve vrai­ment des vies. » 

Les refuges locaux font la pro­mo­tion de cam­pagnes exhor­tant à la pro­priété respon­s­able des ani­maux de com­pag­nie, soulig­nant que les ani­maux de com­pag­nie doivent être stéril­isés et stéril­isés pour éviter les enfants indésir­ables. En plus d’éliminer les grossess­es non plan­i­fiées, la stéril­i­sa­tion con­tribue égale­ment à la préven­tion des mal­adies animales.

Le pro­gramme Prévenir une autre litière (PPA) admin­istré par cer­tains refuges du Nou­veau-Brunswick vise à met­tre fin au cycle de la « sai­son des chatons ».

Le pro­gramme encour­age les pro­prié­taires d’animaux à amen­er leur chat ou un chien qui s’est retrou­vé acci­den­telle­ment avec une portée de cha­tons ou de chiots. La portée est « adop­tée » par le refuge pour trou­ver des foy­ers aimants tan­dis que la mère est stéril­isée gra­tu­ite­ment. Con­sul­tez le site Web ou les médias soci­aux de votre refuge local pour voir s’il par­ticipe au pro­gramme PPA.

Vous avez hâte d’aider? Le bénévolat dans votre refuge com­mu­nau­taire ou votre équipe de sauve­tage est un excel­lent moyen de soutenir ces amoureux des ani­maux dans une telle sit­u­a­tion. Pour en savoir plus sur le refuge dans votre région, vis­itez https://​nbsp​ca​.ca/​f​i​n​d​-​y​o​u​r​-​l​o​c​a​l​-​s​h​elter

À pro­pos de la SPCA du Nouveau-Brunswick

Fondée en 1881, la SPCA du Nou­veau-Brunswick (SCPANB) est la seule organ­i­sa­tion provin­ciale chargée d’appliquer les lois sur la pro­tec­tion des ani­maux. En ver­tu de la Loi sur la pro­tec­tion des ani­maux du Nou­veau-Brunswick, une équipe dévouée de 15 agents de pro­tec­tion des ani­maux est investie du pou­voir d’enquêter et, au besoin, de porter des accu­sa­tions, de saisir des ani­maux ou de recom­man­der des ordon­nances judi­ci­aires aux per­son­nes soupçon­nées de mal­trai­tance et de cru­auté envers les animaux.

La SPCANB est un organ­isme de bien­fai­sance enreg­istré qui existe pour assur­er un lead­er­ship à l’échelle de la province dans le traite­ment sans cru­auté des ani­maux. Nous appliquons les lois per­ti­nentes, nous offrons un refuge aux ani­maux domes­tiqués et aux ani­maux agri­coles nég­ligés ou mal­traités, et nous sen­si­bil­isons et défendons les intérêts du pub­lic afin de per­me­t­tre aux Néo-Brunswick­ois d’aider les ani­maux à vivre longtemps et en santé.

Pour en savoir plus vis­itez nbsp​ca​.ca.

Abonnez-vous à notre infolettre

Restez au courant des dernières nouvelles de la SPCANB et découvrez comment vous pouvez soutenir les animaux dans le besoin.